Rejoignez notre petit groupe international ou prenez un arrangement individuel. Nous proposons de départ de petits groupes de cycliste commençant à Antananarivo

La durée de cette balade à mountain bike est de 15 jours / 14 nuits. Ce circuit est conçu pour les cyclistes réguliers qui recherchent de plus longues distances de 65 à 110 km par jour. Madagascar, la quatrième plus grande île du monde, se situe dans l’océan Indien au large des côtes du Mozambique. La communauté internationale de la conservation l’a désignée comme l’un des pays les plus riches sur le plan écologique – le dernier Eden. Cette balade en mountain bike nous prendra 8 jours, soit environ 650 kilomètres au total, dans l’est de cette île magnifique. Nous traversons des villages de montagne et des rizières, des plantations de fruits tropicaux et des sentiers côtiers jusqu’à l’île tropicale de l’île Sainte-Marie. Le terrain est une combinaison passionnante de chemins de terre asphaltés et de chemins de terre poussiéreux. Loin du confort moderne de la vie quotidienne, ce sera une expérience inoubliable.

Sont compris :

Tour Manager francophone
Mécanicien (avec aux minimum six cyclistes)
Roadbook
Location mountain bike dépendant de la réservation
Hotels en double ou twin chambre avec facilité, dépendant de la disponibilité
Pension complet Jour 2 – 12
Demi-pension Jour 13, 14
Petit déjeuner Jour 15
Eaux minérale Durant le cyclisme,
Tous les transports et transferts
Vol domestique dépendant de la réservation
Guides locaux
Frais d’entré dans les parcs

Ne sont compris :

Vols internationaux
Vol domestique dépendant de la réservation
Location mountain bike dépendant de la réservation
Les autres boissons, eau minérale dans les hôtels, restauration et les jours sans cyclisme
Dépenses privées,
Les activités additionnelles sur les plages etc.
Assurance

Les Tarifs

Deux à trois cyclistes

Par Personne2990 Euro

partageant une chambre

Réserver

Quatre à cinq cyclistes

Par Personne2555 Euro

partageant une chambre

Réserver

Six cyclistes ou petit groupe

Par Personne2350 Euro

partageant une chambre

Réserver

Supplément pour chambre individuelle 480 Euro

Location mountain bike 190 Euro
Vol Toamasina – Antananarivo non inclus

12

Stevens Mira Stevens Applebee,
Rock Machine Torrent 70 et Cube Attention,
29“ or 27,5“ frame, 30 gears, Shimano Deore or higher, fork 100 mm Rock Shox ou SR Suntour

34

Informations complémentaires :

De / à Antananarivo
Durée : 15 Jours / 14 nuits
Cyclisme : 11 jours et quelques distances
Distance : approximativement 650 km, dont 120 km de piste
Parc national : Andasibe-Mantadia National Park

Plage : Deux Jours
Meilleure saison : De Avril à Novembre. De Juillet à Octobre pour voire les baleines.
Vol intérieur non inclus
Exigence : Bon cycliste, esprit d’équipe.
Le tour peut changer suivant les circonstances.

En règle générale, vous partagerez vos expériences avec six à 12 cyclistes ayant les mêmes idées et vous aurez un responsable de la randonnée à mountain bike avec vous. Même si vous voyagez seuls ou avec des amis c’est un excellent moyen de rencontrer de nouvelles personnes. Même si l’itinéraire est programmé, il y a une certaine flexibilité et vous aurez votre vie privée. Ce voyage plaira aux voyageurs de tous âges qui aiment rencontrer de nouvelles personnes et découvrir de nouvelles cultures. Si vous préférez une visite individuelle, demandez une offre.

Madagascar a été formé par la dérive des continents plutôt que par éruption volcanique (il a été arraché de continent africain il y a environ 165 millions d’années). Une étroite bande côtière à l’est est l’endroit où la majeure partie de la forêt tropicale se développe ; le plateau central à haute altitude est frais ; et il y a des plaines et des plateaux à basse altitude à l’ouest. Madagascar est un continent avec de grands changements de microclimats, des habitats très différents et un grand nombre d’espèces endémiques.

N’oubliez pas, vous êtes en vacances. On est flexible sur les distances et le temps. Si vous vouliez faire des distances en surplus, on est ravi de vous arranger ceci. Si vous pensiez que peu vous suffis, la voiture est tout près.

S’il vous plaît apporter un sentiment d’aventure lorsque vous voyagez à Madagascar. C’est une destination en développement et nous parcourrons des zones reculées où les hôtels, les infrastructures et les services de voyage sont souvent basiques. Soyez prêt à sortir de votre zone de confort habituelle et vous serez richement récompensé. Découvrir le vrai Madagascar à portée de main, voilà tout ce que représente ce défi.

Les clous de voyage :

Cyclisme de 650 km depuis la capital Antananarivo à l’île tropicale préservée de Nosy Boraha (Ste. Marie)

– Parcourir la banlieue d’Antananarivo à mountain bike
– Réserve Indri
– PN Andasibe-Mantadia
– Promenades et exploration de la plage de Mahavelona (Foulpointe)
– Île tropicale de Ste. Marie

Villes : Antananarivo – Moramanga – Toamasina – Mahavelona (Foulpointe) – Fenoarivo Atsinanana

Madagascar est un pays du tiers monde dont le tourisme n’est pas totalement développé. Vous devez donc vous préparer aux changements des routes et de l’hébergement jusqu’à la dernière minute et vous rappeler que les installations ne seront pas les mêmes qu’en Europe.

S’il vous plait apportez un sens aventure quand vous voyagez à Madagascar. C’est une destination en développement et nous allons pédaler à travers des régions en remontant et ou hôtels et infrastructure et services de voyage sont souvent de base. Soyez préparé de sortir de votre zone de confort habituelle et vous serez largement récompense. Découvrir le vrai Madagascar de près est tout ce que ce défi signifie.

Itinéraire détaillé

Jour 1

Arrivée à Madagascar

Arrivée à Ivato, aéroport d’Antananarivo. Vous êtes libre d’arriver à tout moment. Vous seriez accueilli par nos partenaires et transférez à votre hôtel. Tana est une charmante collection de maisons colorées, souvent de travers et collées aux pentes. Ces bâtiments uniques sont constitués de toits tordus, de murs de briques patinés et de stalles en bois délabrées.

Jour 2,
Antananarivo, approximativement 65 km

Pour notre premier jour à Antananarivo, le capital de Madagascar, nous allons faire du mountain bike le matin. Ensuite, nous ferons une petite excursion en mountain bike dans les environs d’Antananarivo. Après avoir roulé sur la route du bypass, nous irons vers l’ouest pour une bonne vingtaine de kilomètres jusqu’à ce que nous atteignions un parc privé. Ici, nous verrons pour la première fois nos lémuriens et autres animaux.

Jour 3,
Antananarivo – Lac Mantasoa approximativement 70 km

Nous commencerons par sortir de Tana sur un tronçon de route très fréquenté avec une légère montée. Une fois sortis de la ville, les routes deviennent beaucoup plus calmes et pour la majeure partie du Jour, nous ferons du mountain bike sur de bonnes routes goudronnées, ondulantes à travers des villages et des rizières luxuriantes. Nous arriverons ensuite à un tronçon de chemin de terre, en commençant par quelques kilomètres de pavés. La plupart du temps, nous remonterons quelques kilomètres jusqu’au sommet, où nous aurons de superbes vues sur les environs de Tana avant de revenir à la route principale et de continuer vers le lac Mantasoa. En traversant les villages des hautes terres, les paysages changent et les routes sont bordées d’eucalyptus gris contrastant avec la terre rouge vif. Après 48 km, nous tournerons vers le sud en direction du lac Mantasoa. De là, nous parcourrons 13 km sur des chemins de terre poussiéreux jusqu’au petit village de Mantasoa. De là, nous suivrons une route cahoteuse qui est pour la plupart en asphalte avec des nids de poule et des montées et des descentes brusques. Les collines sont couvertes d’eucalyptus et de pins et, à une altitude de 1300 m, les vues sur le lac en valent la peine. Nous atteignons le lac et contournons les rives de notre hôtel avec vue sur le lac.

Jour 4,
Mantasoa – Moramanga approximativement 62 km

Nous retracerons les 13 derniers kilomètres du sentier hors route d’hier pour rejoindre notre itinéraire. Après quelques ondulations raides, nous nous détournons du lac et retournons dans un paysage parsemé de rizières et de huttes. Après Ambatoloana, nous rejoignons une bonne route goudronnée. La route est principalement en descente et les vents entre une forêt luxuriante et des bambous. Il y a des sections plates et ondulées pour le reste de la matinée. Nous visitons la ferme des reptiles exotiques. Nous avons la chance de voir beaucoup de grenouilles, de caméléons et de papillons. Après un pique-nique, nous irons à la ville de Moramanga

Jour 5,
Moramanga – Andasibe, à peu près 35 km

Dans la matinée, nous allons visiter le musée de la gendarmerie nationale. Retour sur nos selles. Nous montons une longue colline puis nous suivons un tronçon de route en zigzaguant. Le prochain tronçon ondule doucement. Nous traverserons le village d’Andasibe, puis les quelques kilomètres restants constitueront un magnifique chemin de terre à travers la forêt jusqu’à notre hôtel pour la nuit.

Jour 6,
Andasibe-Mantadia NP, approximativement 34 km

Nous commençons par un petit déjeuner très matinal et faisons quelques kilomètres à mountain bike jusqu’au parc national Andasibe-Mantadia. Nous passons à nos chaussures de marche pour une visite guidée à pied dans la forêt pour voir les lémuriens Indri et profiter de la faune et de la flore. Nous suivrons les cris étranges de l’Indri et espérons voir toute la famille. Nous avons également la possibilité de voir de nombreuses plantes et autres lémuriens ainsi que des oiseaux. Après le déjeuner, nous faisons du mountain bike dans une autre partie du parc appelée Mantadia. Ici, nous nous promenons dans la forêt tropicale primaire avant de retourner à notre hôtel.

Jour 7,
Andasibe – Ranomafana-Est, approximativement 70 km

Nous rejoignons nos mountain bikes et nous dirigeons vers la route principale. Nous roulons sur la route avec de longues montées et descentes progressives avec de superbes vues panoramiques sur les collines environnantes. Le paysage change à nouveau et notre route est bordée de plantations luxuriantes de bananes et de mangues, de litchis et du palmier endémique Ravinala, dont les énormes feuilles en éventail sont utilisées pour la toiture de la région. L’air devient sensiblement plus chaud lorsque nous descendons. Après le déjeuner, nous parcourons une courte distance jusqu’à la petite ville de Ranomafana Est où nous passons la nuit dans des bungalows simples.

Jour 8,
Ranomafana-Est – Manambato, approximativement 60 km incluant 7 km de route poussiéreuse avec des difficultés

Nous irons en mountain bike au petit hameau de Manambato. Tout d’abord, nous roulerons sur une route goudronnée jusqu’à ce que nous passions par la plus grande ville de Brickaville. Les 7 derniers kilomètres, nous faisons un dernier effort pour franchir le chemin de terre accidenté qui traverse le village de Manambato et se dirige vers les rives du lac Rasoabe. Nous resterons ici pour la nuit.

Jour 9,
Manambato – Toamasina (Tamatave), approximativement 104 km (7 km de chemin de terre)

Nous retournerons à la route principale, cette fois en montée et sur une route de terre de mauvaise qualité. Pour les prochains 30 km, la route est principalement plate, droite et bordée de litchis et de forêts de bambous. Au fur et à mesure que le Jour avance, la route commence à onduler doucement. Nous sommes maintenant plongés dans les luxuriantes plaines orientales de Madagascar alors que nous traversons des plantations de palmiers et une gamme de fruits tropicaux – bananes, mangues et papayes. Pendant les 20 derniers kilomètres, la route se nivelle et nous nous approchons de Toamasina (souvent encore appelée Tamatave), la deuxième ville de Madagascar, un port animé et animé. En banlieue, nous nous regroupons et roulons ensemble sur une route goudronnée mal entretenue, remplie de marchés, de cyclistes, de voitures et de piétons. Ensuite, nous prenons une route tranquille qui mène à notre prochain arrêt pour la nuit.

Jour 10,
Toamasina (Tamatave) – Mahavelona (Foulpointe), approximativement 57 km

La route est plate, calme et rurale avec peu de circulation. Ce sera une chaude journée, donc il y aura beaucoup d’arrêts d’eau tout au long du trajet. Finalement, nous atteindrons les dunes de sable et suivrons la belle côte vers le nord, en passant par des complexes hôteliers et de village occasionnel. En remontant la côte, nous continuons à traverser la rivière ; une lagune sépare la route de la côte. Le dernier kilomètre traverse un chemin de terre à la plage et à notre lieu de repos pour la nuit.

Jour 11,
Mahavelona (Foulpointe) – Mahambo, à peu près 25 km – En vedette pour l’ile Sainte Marie – 1 à 2 heures, dépendant des conditions de la mer, á l’arrivé en mountain bike Ambodifotatra – Maromandia (18 km) en total approximativement 43 km de cyclisme

Nous allons partir très tôt pour faire le voyage. Nous allons faire l’expérience du pays qui se réveille, voir les agriculteurs aller au travail, les étudiants aller à l’école. Les ménagères sont déjà occupées et les commerçants construisent leurs stands. Nous visons le ferry pour Nosy Boraha. Il est situé à l’embarcadère de Mahambo. Les mountain bikes sont chargés sur le ferry. Avant de partir, cependant, l’inscription doit être faite au bureau de la gendarmerie locale. La traversée dure environ une ou deux heures selon la météo. En arrivant du côté du port de Nosy Boraha, nous revenons sur la selle pour la dernière partie du voyage de la journée. Nous devrons conquérir les 18 km jusqu’à notre hébergement sur une route pavée, généralement le long de la côte. Au début, la route est à niveau, mais au bout d’un moment, elle monte en pente et se courbe vers le nord. De la route, nous entrons dans l’accès menant à l’hôtel.

Jour 12,
Nosy Boraha (Ile Ste. Marie), approximativement 42 km chemin de terre

Notre dernier jour sera celui d’émotions. Un vrai régal alors que nous traversons une grande partie de cette belle île pratiquement intacte tout au long de la journée, mais à l’autre bout, le chemin de terre sera exténuant, et nous devrons négocier des hauts et des bas, des nids de poule profonds, roches et sable. Nous partons tôt, nous dirigeons vers le nord et montons vers Ankirihiry. Les premiers kilomètres sont sur la route goudronnée, mais nous arrivons bientôt au chemin de terre difficile qu’on va parcourir pour le reste de la journée. En arrivant à Ankirihiry, nous tournons sur 5 km pour traverser l’île d’un côté à l’autre. Avec l’océan Indien maintenant sur notre gauche, nous continuons vers le sud en direction d’Anfiafy et Marofilao pour finalement atteindre le port d’Ambodifotatra. Nous continuons vers le sud jusqu’à notre ligne d’arrivée dans notre hôtel qui sera notre base pour les deux prochaines nuits. Après avoir célébré la ligne d’arrivée, nous dégusterons une boisson rafraîchissante à côté de l’océan Indien. Quelle meilleure façon de compléter ce défi spectaculaire à Madagascar. Ce soir, nous célébrons la fin du défi et fêtons notre réussite.

Jour 13,
Jour 14,
Nosy Boraha (Ile Sainte Marie)

Jours libres pour se détendre sur l’île tropicale de Ste. Marie. Piscine, tennis, VTT, beach-volley, badminton, ping-pong… visite du cimetière de pirates sur l’île ou îlot aux Iles aux Nattes. Même un petit parc naturel est situé non loin de l’hôtel. De juin à octobre, vous pourrez observer des baleines.

Jour 15,
Ste. Marie – Tana
Vol de Ste. Marie à Tana

Promenade tranquille pour l’aéroport pour prendre le vol pour Antananarivo. – Fin de service. –

Les hôtels et gîtes proposés :

(Les informations proviennent généralement de l’hôtel ou d’un tiers).
Nous logerons principalement dans des hôtels de classe moyenne supérieure, des hôtels-boutiques, des hôtels 3 étoiles ou des auberges confortables au charme particulier, mais parfois, nous devrons renoncer au confort de ces hôtels plus confortables et vivre dans des petits et simples hôtels, pensions et gîtes. Dans les zones reculées, l’électricité n’est souvent disponible que sur une base horaire. Le standard d’hébergement n’est pas le même qu’en Europe.

Ville, endroit, quelques mots

Antananarivo, Orchid – L’hôtel est idéalement situé à cinq minutes de l’aéroport d’Ivato, ce qui en fait un hôtel parfait pour des séjours d’une nuit ou des départs tôt le matin. Construites sur deux étages avec accès par ascenseur, les chambres sont spacieuses avec climatisation, salle de bain moderne, mini-bar, télévision, téléphone, connexion Wi-Fi, coffre-fort. La plupart des chambres offrent une vue imprenable sur les rizières. Restaurant et une grande terrasse avec de superbes vues et une immense piscine en forme de lune. Une salle de sport est adjacente à la piscine.

Antananarivo, Motel Anosy – Le Solimotel est un endroit calme dans le centre de la ville. L’hôtel dispose de deux restaurants, d’un bar, d’une piscine et d’un court de tennis. Service de chambre. Wifi. De là, le lac Anosy et le centre-ville se trouvent à quelques pas.

Mantasoa, Ermitage. L’hôtel se trouve sur un terrain de 32 hectares au milieu d’une magnifique pinède donnant sur Mantasoa. Lac à 60 km de la capitale Antananarivo. Chambres doubles, twin et triples. Restaurant et bar, salon avec une belle cheminée de magasin. Installations sportives, salon de massage, équitation, court de tennis, volley-ball, bowling, basket-ball, tennis de table, sentiers nature, sports nautiques et excursions en bateau. Si vous n’êtes pas attiré par nos activités sportives, offrez-vous un massage relaxant.

Moramanga, Bezanozano est un hôtel simple de style local dans le centre de la ville. Un excellent moyen de se connecter aux populations locales et de découvrir la ville. Installations privées.

Andasibe, Lemur Lodge, Bungalows spacieux et lumineux donnant sur un grand jardin. Les chambres et les bungalows disposent d’une petite terrasse où vous pourrez vous détendre après vos visites dans le parc. L’hôtel est situé à quelques kilomètres du village d’Andasibe.

Ranomafana Est, Mirindra. Quelques bungalows simples sur la route principale.

Manambato, Les Acasias Bungalows doubles et familiers agréables, lumineux et confortables situés dans un très beau cadre sur le lac Rasoa Be.

Toamasina (Tamatave), Victoria Beach Cet hôtel est à quelques minutes à pied de la plage. Le Victoria Beach possède une piscine extérieure et un centre de spa et de bien-être. Wi-Fi est gratuit.

Mahavelona (Foulpointe), Manda Beach avec sa chaleur et son style offrant généralement un séjour chaleureux et distingué. Situé au nord de Toamasina son complexe hôtelier avec ses chambres et ses bungalows, construction traditionnelle confortablement entourée de verdure luxuriante avec une piscine, tennis et autres jeux, le long de la plage de Mahavelona (Foulpointe).

Nosy Boraha (Ste. Marie), Masonadro Lodge. Le complexe se compose de beaux bungalows de style lodge, d’une piscine et d’une plage dans une magnifique baie. Il y a aussi un restaurant dans le bâtiment ouvert donnant sur la mer.

Nosy Boraha (Ste. Marie), Soanambo. L’hôtel tire son nom de l’appellation malgache du fruit à pain, qui pousse en abondance sur l’île, caractérisée par ses grandes feuilles profondément coupées et ses fruits ronds et comestibles. Chaque chambre de prestige dispose également d’un dressing, d’un code sécurisé et de portes isophoniques. La technologie est présente avec une télévision par satellite à écran plat.